Trogir, Croatie

Trogir

Située a 30 km a l'ouest de Split, la belle cité médiévale de Trogir, inscrite depuis 1997 sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO, présente un des centres historiques les plus préservés de toute l'Adriatique.

Le quartier historique de Trogir s'étend sur un îlot ; a l'origine il s'agissait d'une péninsule, qui fut séparée du continent au Moyen Âge par un étroit chenal artificiel franchi par un petit pont de pierre.

Un second pont relie Trogir a l’île adjacente de Ciovo ou se situe une marina bien équipée, plusieurs endroits touristiques et de nombreuses jolies baies également agréables pour la baignade et pour l'amarrage.

La vieille ville bâtie avec la même pierre blanche constitue un ensemble dont l'harmonie est préservée. On peut y admirer entre styles roman, gothique, Renaissance et baroque.

Ses étroites ruelles pavées serpentent entre les hautes maisons médiévales, les jolies places, les vieilles églises, les palais, les monastères, et vous amènent sur sa Riva, une promenade le long de la mer ou s'amarrent les nombreux bateaux.

A VOIR

PORTE DE LA TERRE FERME - PORTE NORD


Pour accéder à la vieille ville de Trogir on emprunte un petit pont de pierre le reliant au continent et une porte de la ville, la Kopnena Vrata (porte de la Terre-Ferme). C'est un des rares vestiges des murailles du 13e s. qui firent rasés par le général Marmont durant l'occupation française. Malgré leurs reconstruction au 15e s. elles étaient très endommagés et contribuaient à l'insalubrité de la cité. Aussi ce vestige des remparts ont conservé les ouvertures où glissaient les chaînes d'un pont-levis. L'entrée principale de la ville reconstruite au 17e s. présente un style Renaissance tardive. Au-dessus de sa arche, se trouve une statue de saint Jean de Trogir (Ivan Trogirski) l'un des deux saints patrons de la cité. Cet évêque de la ville (1062 - 1111), qui a vécu au XIIe siècle,est souvent désigné sous son nom italien, Giovanni Orsini. Sa statue est faite par un sculpteur milanais Bonino du 15e s.

Musée de la Ville abrité dans le palais Garagnin

Cathédrale Saint-Laurent (Sveti Lovro) :
Le portail occidental
Le baptistère
La chapelle Saint Jean Ursini de Trogir
Le campanile

Palais Cipiko
Tour de l'Horloge et la loggia Hôtel de ville
Pinacothèque dans l'église Saint-Jean-Baptiste (Sveti Ivan Krstitelj)
Église de Sainte Barbara
L'église et couvent bénédictin Sv. Nicolas

Porte de la Ville
Petite loggia
Église St-Dominique
Forteresse Kamerlengo
Tour St-Marc
Gloriette de Marmont

RANDONNÉE

Les inconditionnels de la randonnée pourront explorer les sentiers de l’île voisine de Ciovo ou du mont Kozjak qui s'étend a l'est tout long de la Riviera de Kastela jusqu’à Solin.


INFORMATIONS TOURISTIQUES

Turisticka zajednica Trogir
Trg Ivana Pavla II, 1
21 220 Trogir

www.tztrogir.hr

00 385 (0)21/ 885 628






 
 
Ecrit par :