Dajla-Daila, Croatie

Dajla-Daila Dajla, autrefois un petit village de pêcheurs devenu une destination touristique, se trouve 5 kilomètres au nord de Novigrad.



Dajla s'est développé autour de sa baie, dans un port naturel qui le protège de la bora et des autres vents.



La localité actuelle s'est répandue autour de la totalité de sa baie avec Karigador au nord qui est devenu un village touristique très fréquenté.



POUR QUI?



Dajla est une destination préférée des visiteurs qui cherchent des vacances paisibles dans un environnement relaxant.



Étant située à mi-chemin entre Umag et Novigrad, elle offre une escapade facile pour y trouver plus de divertissements.



HÉBERGEMENT



À part des campings Park et Mareda, l’hébergement est principalement offert dans les maisons et appartements privés.



RESTAURATION



On y trouve quelques bons restaurants et plusieurs marchés pour faire ses courses.



VINS



Dajla est connue pour ses trois vins; Dajla cuvee barique, Dajla teran et Dajla malvazija.



PLAGES



LADIN GAJ



Située au nord de la baie à Karigador, la plage est partagée entre Dajla et Lovrecica.



La plage est rocheuse avec des plateaux en béton et sa partie sud est réservée aux naturistes.



PUNTA



Une langue de la terre faite d'une plage rocheuse avec des parties bétonnées est située derrière le monastère bénédictin ou la maison Grisoni.



ÉGLISES



NOTRE-DAME DE LA MISÉRICORDE



L'église est construite en 1913 sur le cap Belvédère à Karigador.



ST JEAN-BAPTISTE



L'église paroissiale de saint Jean Baptiste est bâtie entre 1763–1903 dans un baroque tardif et néoclassique.



UN MARIAGE PARFAIT


L'église de Saint-Jean Baptise dans l'enceinte de la maison Grisoni attire un large nombre de couples qui cherchent un endroit romantique pour leur mariage.



Le charme du complexe avec l'église située près de la mer, la terrasse entourée par la verdure et une vue formidable sur l'Adriatique assure un fabuleux et unique décor pour une cérémonie parfaite.



La réception de mariage peut être organisée dans le jardin.



De AYLA à DAJLA...



Quoique le nom de Dajla fut mentionné pour la première fois dans des documents écrits comme Ayla, les restes de quelques villas romaines témoignent qu'elle était déjà habitée à l'antiquité.



LA PROPRIÉTÉ GRISONI



La propriété de Grisoni est un des rares complexes istrien situé près de la mer.



Le palais même est aussi un de rares exemples de style néoclassique sur la cote croate.



Ce précieux complexe architectural du 18e et la première partie du 19e siècle a acquis son apparence finale en 1839 d'après les plans d'architecte français, Gabriel le Terrier de Manetot.



La domaine consiste d'une villa du style néoclassique, de deux bâtiments baroques presque identiques (l'église de saint Jean le Baptise et en face d'elle la maison de chapelain) formant au milieu un jardin qui s'étire jusqu'à la mer avec un petit quai de pierre.



UNE BASILIQUE PALÉOCHRÉTIENNE



Les plus anciens restes de la propriété emmènent au 5e et 6e siècle quand les moines grecs y bâtirent une église et fondèrent un monastère dédié au saint Jean le Baptiste.



MONASTÈRE BÉNÉDICTIN



Les bénédictins occupent le monastère du 9 au 13 siècle, mais ils le quittent au cours de la première moitié du 13 siècle.



FAMILLE SABINI



Au 13e siècle, le monastère abandonné appartenait aux évêques de Novigrad qui l'ont fait une donation aux Sabinis, une famille de noblesse.



À la fin du 13e siècle, le nouveau propriétaire restaure le propriétaire et érige un fort nommé Kaštel Dajla (Castrum Dailae).



À la place d'ancien monastère, c'est la forteresse qui devient le centre de la propriété. Malheureusement, peu après, elle était de nouveau laissée à l'abandon.



LA FAMILLE GRISONI



La forteresse continue à se détériorer jusqu'au 1736 quand la propriété a été achetée par la famille de Grisoni. Ils commencent à la réparer et bâtir de nouveaux bâtiments.



L'église de st Jean le Baptiste a été construite entre 1763 et 1903 dans un style de baroque tardif.



LA FORTERESSE DEVIENT UNE VILLA en 1930



La reconstruction continue au 19e siècle en employant Gabriel Le Terrier de Manetote. Cet architecte français a décidé de détruire le vieux fort et en sa place bâtir un palace néoclassique.



Respectant le style précédant, De Manetot a laissé l'église baroque de St Jean Le Baptiste intacte (située à l'est de villa) et a construit en face un nouveau bâtiment de la même apparence qui devient la maison de chapelain.



RETOUR DES BÉNÉDICTINS



Après une tragédie familiale, conte Grisoni avait légué la propriété à l’ordre des Bénédictins qui y sont restés de 1858 jusqu'au 1948.



NATIONALISATION



Les autorités communistes avaient confisqué le monastère en 1948 et l'ont transformé en maison de retraite. Il en servait dans ce but jusqu'au 1989 quand il était de nouveau abandonné.



GOLF



Finalement, la propriété a été vendue et les nouveaux investisseurs le transforment en terrain de golf.



CYCLISME



Dajla fait partie de deux routes circulaires: La route de St Pélagie et De Neapolis jusqu'au Novigrad.



www.istria-bike.com



PROMENADE MARITIME



Amateurs de la promenade pourront choisir entre le chemin de 5 kilomètres menant à Novigrad et celui de 10 km menant à Umag, tous les deux également beaux offrant de belles vues sur la cote et la mer.



CHASSE



Dajla fait partie de la zone publique de chasse d'Umag qui est sous la direction de l'association "Patka" qui est à la disposition des chasseurs.


LD "Patka" Novigrad

Bužinija bb

52466 Novigrad

www.lsiz.hr



INFORMATIONS TOURISTIQUES


Office de tourisme Novigrad

Mandrac 29a

52 466 Novigrad


www.novigrad-cittanova.hr
+00 385 (0) 52/ 757-075











 
 
Ecrit par :